Pourquoi le Lapin Blanc ?

Récemment, mon exposition de photos sur le thème « Le lapin blanc – le pont des migrants » s’est terminée (Le Lapin Blanc, le Pont des Migrants). Elle s’est déroulée dans plusieurs villes de Belgique.
Chaque migrant dans un nouveau pays est un peu similaire à «Through the Looking-Glass» du livre de Lewis Carrol: des choses le surprenne, des choses l’effraie, des choses sont ridicules, des choses sont fantastiques … Le lapin blanc est un guide entre deux mondes: le monde du passé et le monde du présent et du futur; monde habituel et monde nouveau. Il est devenu un symbole de mon exposition qui grandira et se développera, et sera complétée régulièrement avec de nouvelles photos et de nouvelles histoires modernes.

migrantes
migrantes

 

1000 visages et 1000 histoires

Le but de mon projet – rassembler 1000 photos. Je veux trouver mes modèles, les prendre en photo et les interviewer. Un an plus tard et cinq ans plus tard, je vais répéter les shootings et les interviews de chaque modèle pour suivre leur évolution. Je veux montrer comment nous changeons, tout comme le monde autour de nous, quels objectifs nous atteignons, et ce que nous changeons ou refusons de changer … Je veux attirer l’attention sur les problèmes d’intégration pour les migrants, sur les organisations concernées et aussi pour briser certains stéréotypes développés.
Les héros de mon exposition sont à la fois des réfugiés et des conjoints de Belges, ou de ceux qui ont déménagé avec leur famille et qui sont venus en Belgique pour étudier ou travailler et ont décidé de rester. Certains d’entre eux vivent ici depuis à peine plus d’un an, d’autres plusieurs décennies … Différentes personnes, âges, nationalités, destins, rêves et peurs … Le fuseau de notre destin tourne le fil que nous essayons d’entrelacer dans un modèle de la tapisserie multinationale belge.

Les médias en ont parlé !

La première édition de l’exposition a déjà été un grand succès avec de nombreux visiteurs et une couverture médiatique exceptionnelle qui a suscité l’intérêt pour cette initiative et qui a placé les migrants au premier plan.
Les prochaines expositions sont prévues dans la partie flamande de la Belgique.

migrant’s problems
migrant’s problems

Ce projet cherche de nouveaux modèles !

Si vous avez, dans votre communauté ou vos amis, des gens qui veulent devenir un participant modèle du projet en tant que migrant et faire partie de l’histoire, écrivez-moi: lalafoto.com@gmail.com. Précisez dans le sujet de l’email: « Un lapin blanc », et dans le mail comment vous contacter

 

LEAVE A REPLY